D1 – Montigny Cougars

D1 – Montigny Cougars

Le format des séries éliminatoires de la ligue D1 était impitoyable pour les Cougars de Montigny la saison dernière.

Seules quatre équipes (deux de chaque poule) se qualifient pour les demi-finales. Les Cougars, avec un un bilan de 9-7 en saison régulière, a terminé troisième de son groupe et cinquième au général – juste hors de portée.

Après avoir remporté son premier match de la saison, l'équipe a perdu six de ses sept matchs suivants. Mais à partir du mois d'août, les Cougars – regroupés en Poule A avec le Paris UC, le Stade Toulousain, les Lions de Savigny et les Huskies de Rouen – se sont lancés, remportant sept de leurs huit derniers.

Le revirement remarquable a été alimenté, en partie, par l'arrivée tardive de certaines recrues étrangères clés, dont Alexander Santana et Raul Rivas.

Santanta, un lanceur dominicain et ancien espoir des Dodgers de Los Angeles, a terminé avec six victoires, zéro défaite et une ERA de 1.38. Rivas, du Venezuela, est un ancien joueur des ligues mineures qui a atteint le niveau AAA, en 2019, avec les Phillies de Philadelphie.

En fin de compte, cependant, leur poussée de fin de saison n'a pas permis aux Cougars de rattraper les Lions de Savigny (10-6) pour la deuxième des deux places de Poule A en séries éliminatoires.

Alors, où cela laisse-t-il Montigny pour cette saison?

image

Bonne question, d'autant plus que Santana et Rivas sont tous deux passés à d'autres opportunités. Les Cougars sont néanmoins convaincus qu'ils peuvent reprendre là où ils se sont arrêtés.

Ils remplacent Santana par un autre lanceur importé, qui n'a pas encore été nommé, et font appel à un Argentin accompli, Agustín Tissera, pour jouer l'arrêt-court.

Les lanceurs Johnathan Mottay et Yorfranck Lopez sont de retour et en bonne santé, tout comme Gabriel Do Carmo, un Brésilien, qui a terminé avec une moyenne au bâton de .320 en 2021. Montigny a recruté un autre Brésilien, Allan Bellen-Fagoni, pour jouer dans le champ extérieur. Et ils auront aussi leur noyau de joueurs français, dirigé par Dylan Mayeux, qui a battu .302 la saison dernière.

Avec leurs recrues en place pour le début de la saison, les Cougars chercheront à faire leur marque tôt en essayant de renverser les Lions ou les Huskies pour l'une des deux places en séries éliminatoires du groupe. La constance sera la clé, mais ils ont certainement une chance d'atteindre les demi-finales et au-delà.

Benjamin Witte